Actualités

(COP15) La coopération sino-française contribue à la protection de la biodiversité du monde entier
French.xinhuanet.com | Updated: 2021-10-14 15:06:00

Laurent Bili, ambassadeur de France en Chine, lors d'une interview exclusive accordée à Xinhua en marge de la 15e réunion de la Conférence des parties (COP15) à la Convention des Nations unies sur la diversité biologique à Kunming, dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest), le 12 octobre 2021. (Photo : Hu Chao)

La Chine et la France ont l'habitude de travailler ensemble et de se faire confiance dans la protection de la biodiversité et la lutte contre le réchauffement climatique, non seulement dans leur propre espace géographique, mais aussi sur la scène mondiale, a indiqué Laurent Bili, ambassadeur de France en Chine. 

Il a fait ces remarques lors d'une interview exclusive accordée à Xinhua alors qu'il participait à la 15e réunion de la Conférence des parties (COP15) à la Convention des Nations unies sur la diversité biologique à Kunming, dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest).

En commentant les discours des deux chefs d'Etat à la COP15, M. Bili a déclaré qu'il y avait une convergence des idées et des démarches, ajoutant que les deux pays étaient tous conscients que la biodiversité n'était pas à dissocier des autres sujets et qu'il fallait équilibrer le développement économique et la nature.

"C'est assez frappant de voir le changement très rapide qui a eu lieu en Chine, notamment au cours des dernières décennies, sur le sujet de la protection de la biodiversité et du changement climatique", a-t-il affirmé.

Les mesures prises par la Chine, comme l'engagement de ne plus construire de nouvelles centrales à charbon à l'étranger, et la création du Fonds de biodiversité de Kunming avec 1,5 milliard de yuans d'investissements pour la protection de la biodiversité, revêtent une grande importance, selon M. Bili.

Vue intérieure du Centre de presse de la 15e réunion de la Conférence des parties (COP15) à la Convention des Nations unies sur la diversité biologique à Kunming, dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest), le 12 octobre 2021. (Photo : Wang Nan)

Il a mentionné l'Appel de Beijing sur la conservation de la biodiversité et le changement climatique qui avait été publié conjointement par la Chine et la France en novembre 2019, le qualifiant d'élément de mobilisation pour sensibiliser la communauté internationale à l'importance de l'environnement.

Outre la dimension politique, il existe aussi des échanges dans les domaines scientifique, culturel et académique entre les deux populations, qui rendent les relations sino-françaises dans la lutte contre le changement climatique et la protection de la biodiversité particulièrement étroites, a-t-il ajouté.

Numéro 11 janvier-mars 2022
APN&CCPPC 2022
La Chine agit pour protéger la biodiversité végétale
Chengdu et Montpellier fêtent 40 ans d'amitié
Le legs des JO d'été et d'hiver de Beijing
Liens