Actualités

La sagesse de la vie des Chinois
By Sun Zhipeng | Dialogue Chine-France | Updated: 2020-08-19 11:29:00

A l'automne 2019, une édition augmentée et révisée de Patrimoine familial : la sagesse de la vie des Chinois a été publiée par New Star Press.  

Il aura fallu sept années à l’auteure, Yao Renxiang, pour terminer ce projet. Sa motivation remière était simplement de transmettre les gènes de la culture chinoise à ses trois enfants, avant que cette œuvre ne devienne « une belle encyclopédie ». 

Il s’agit en fait de quatre volumes, déclinés selon les quatre saisons : printemps, été, automne et hiver Ils présentent la sagesse de la vie du peuple chinois dans des contextes spécifiques classés en six entrées : « Atmosphères de vie », « Fêtes et célébrations », « Gastronomies », « Artisanats », « Harmonie familiale » et « Notes sur la vie », qui dépeignent l’essence de la culture chinoise dans la vie quotidienne par des mots et des images.  

L’entrée « Atmosphères de vie » décrit les contrastes saisonniers pour en faire ressortir les aspects les plus enchanteurs. « Fêtes et célébrations » présente les fêtes traditionnelles chinoises et en donne des détails spécifiques, notamment culinaires et pratiques. L’entrée « Gastronomies » est la plus conséquente et comprend trois parties : aliments de base,traditions culinaires et collations. On y trouve notamment des détails sur la préparation des plats de riz, de nouilles, de légumes et de viande, ainsi qu’une classification des thés et des alcools. « Artisanats » vise tout particulièrement à en présenter toutes les facettes et décrit de manière moderne l’artisanat traditionnel, notamment l’arrangement floral, la couture et les tenues vestimentaires. L’entrée « Harmonie familiale » explore les secrets de famille avec des mots empreints d’émotion et raconte les drames de l’histoire des Chinois, tout en partageant la philosophie de la vie, la communication et la transmission de l’amour au sein des familles. Par ailleurs, on y trouve des poèmes, des idiomes chengyu, une liste d’opéras traditionnels ainsi que des aphorismes d’une grande valeur pratique. Enfin, l’entrée « Notes sur la vie », présente principalement les spécificités de la vie actuelle, notamment la culture et la vente des légumes, l’alimentation et l’organisation de la vie familiale.   

Les Chinois ont toujours attaché une grande importance à l’alimentation et à la culture culinaire, et une grande partie de l’œuvre y est consacrée. Si certains aspects sont présentés rapidement, d’autres sont décrits de façon très détaillée, comme dans une encyclopédie. La section « Aliments » fournit des méthodes de classification, des recettes familiales, et évoque les compléments alimentaires populaires et la nourriture médicinale chinoise fréquemment utilisée.  

Les arts du tissu imprime de Yilan, du tissu batik en bleu, de la couture et de la broderie, et du découpage du papier sont passés en revue dans la description des quatre saisons. La religion chinoise, les méthodes pédagogiques, la numérologie et la divination, l’étiquette sont décrites par des mots ou des images. Tout est fait pour que les enfants puissent se servir de ces volumes pour mieux comprendre l’expérience et la sagesse de leurs parents et leurs ancêtres.  

Bai Xianyong, écrivain américain d’origine chinoise et professeur à l’Université chinoise de Hong Kong, a qualifié Patrimoine familial : la sagesse de la vie des Chinois de « belle encyclopédie ». L’œuvre décrit les atouts culturels chinois de manière innovante, promeut avec sincérité les valeurs familiales et environnementales, déploie une toute nouvelle carte existentielle. C’est également une fenêtre permettant aux lecteurs occidentaux d’entrevoir la beauté de la culture chinoise. 

SUN ZHIPENG est rédacteur en chef adjoint de New Star Press 

Numéro 1 juillet 2020
Gouvernance de la Chine
La centrale hydroélectrique Wudongde
Le Gaokao pendant l’épidémie
L'économie numérique est-elle une tendance de fond ?
Liens