Société

La Chine met en place le Fonds pour la biodiversité de Kunming pour soutenir la conservation de la biodiversité dans les pays en développement
Xinhua | Updated: 2024-06-03 10:43:00

Des yaks broutent près de la rivière Tuotuo, dans la région source du Yangtsé, le plus long fleuve de Chine, dans la province chinoise du Qinghai (nord-ouest). (Photo : Zhang Cheng)

Le Fonds pour la biodiversité de Kunming s'en tiendra à l'approche du multilatéralisme et des opérations internationalisées, et travaillera principalement par le biais d'aides financières, afin de soutenir la conservation de la biodiversité dans les pays en développement, a déclaré jeudi Mao Ning, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. 

Mme Mao a fait ces remarques lors d'une conférence de presse régulière, alors qu'elle était invitée à commenter la cérémonie de signature du Fonds pour la biodiversité de Kunming à Beijing. 

La secrétaire générale adjointe des Nations unies et directrice exécutive du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), Inger Andersen, qui a assisté à la cérémonie, a déclaré que le lancement du fonds était une contribution considérable de la Chine aux pays en développement, car il montrait le soutien apporté à ces derniers en matière de conservation et de restauration de la biodiversité. 

Mme Mao a déclaré que le gouvernement chinois attachait une grande importance à la conservation de la biodiversité et s'engageait à travailler avec tous les pays pour construire une communauté de toutes les formes de vie sur Terre. La Chine a pris l'initiative d'investir 1,5 milliard de yuans dans la création du fonds. 

M. Mao a rappelé qu'au matin du 28 mai, la Chine, le PNUE et le Bureau du Fonds d'affectation spéciale multipartenaire des Nations unies avaient signé les accords de coopération pour lancer officiellement le fonds. 

Le fonds s'en tiendra à l'approche du multilatéralisme et de l'internationalisation des opérations, travaillera principalement par l'octroi d'aides financières et se concentrera sur les trois principaux objectifs de la Convention sur la diversité biologique, à savoir la conservation de la diversité biologique, l'utilisation durable de ses composants et le partage juste et équitable des avantages, afin de soutenir la conservation de la biodiversité dans les pays en développement et de contribuer à la mise en œuvre du Cadre mondial de la biodiversité de Kunming-Montréal, a déclaré Mme Mao. 

Elle a ajouté que la Chine était prête à travailler avec la communauté internationale et, par l'intermédiaire du fonds, à approfondir la coopération internationale et à établir une synergie mondiale en matière de conservation de la biodiversité, afin de créer un avenir meilleur caractérisé par l'harmonie entre l'homme et la nature. 

 

Numéro 19 janvier-mars 2024
APN&CCPPC 2024
Les jeunes étrangers sur les traces des pandas
Le bilan d'un député de l'APN
Hangzhou : un paradis sur terre
Liens