Société

Plus de 17.000 personnes seront relogées au Tibet pour une meilleure vie et la conservation de l'écologie
Xinhua | Updated: 2022-06-28 10:59:00

Un site de relogement pour la réduction de la pauvreté dans le district de Gonggar de la ville de Shannan, dans la région autonome du Tibet (sud-ouest), le 24 septembre 2020. (Photo : Sun Fei) 

Un total de 17.555 personnes seront relogées loin des lieux de haute altitude de la ville de Nagqu, dans la région autonome du Tibet (sud-ouest de la Chine), grâce à un programme local visant à améliorer la vie des gens et à protéger le fragile écosystème de la région du plateau.

Durant le prochain mois et demi, les habitants se déplaceront des endroits avec une altitude moyenne de plus de 4.500 mètres au-dessus du niveau de la mer vers des zones plus accueillantes avec une altitude d'environ 3.600 mètres dans la ville de Shannan.

Selon Wu Wei, directeur de l'administration régionale des forêts et des prairies, les habitants ont vécu dans des endroits avec des conditions météorologiques sévères et des conditions de vie et de production relativement défavorables.

"Le programme de relogement reflète une pensée de développement centrée sur le peuple, tenant compte à la fois de la protection écologique et de la demande des gens pour une vie meilleure", a indiqué M. Wu.

Le plan global de relogement de la région couvrira plus de 130.000 personnes dans près de 100 bourgs du Tibet en huit ans.

Numéro 11 janvier-mars 2022
APN&CCPPC 2022
La Chine agit pour protéger la biodiversité végétale
Chengdu et Montpellier fêtent 40 ans d'amitié
Le legs des JO d'été et d'hiver de Beijing
Liens