Monde

Les Casques bleus chinois au Liban récompensés par des médailles de l'ONU
Xinhua | Updated: 2022-07-04 10:57:00

Les Casques bleus chinois défilent lors d'une cérémonie de remise de médailles dans le village de Hanniyah, dans le sud du Liban, le 1er juillet 2022. (Xinhua/Liu Zongya) 

Quatre cent dix Casques bleus du 20e contingent de maintien de la paix chinois au Liban ont été décorés vendredi de la médaille de la paix des Nations Unies. 

Ces membres de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) ont été qualifiés de "grands ambassadeurs" de la Chine et des forces armées chinoises par Aroldo Lazaro Saenz, le chef de la FINUL, lors de la cérémonie de remise de médailles. 

Les Casques bleus chinois défilent lors d'une cérémonie de remise de médailles dans le village de Hanniyah, dans le sud du Liban, le 1er juillet 2022. (Xinhua/Liu Zongya) 

Le général Saenz a exprimé sa sincère gratitude envers le gouvernement chinois pour son soutien continu et sa contribution à la FINUL. 

La cérémonie, organisée dans le camp des casques bleus chinois à Hanniyeh, un village dans le sud du Liban, s'est tenue en présence de l'ambassadeur de Chine au Liban, Qian Minjian, de représentants de l'armée libanaise, de responsables locaux et de Casques bleus. 

Le chef de la FINUL a confié aux soldats chinois que cette "médaille bien méritée est un témoignage d'appréciation en reconnaissance" de leur "travail acharné, ainsi que de l'importante contribution et de l'engagement" qui a été le leur envers la mission de paix dans le sud de Liban au cours des mois passés. 

Des médailles de la paix des Nations Unies lors d'une cérémonie de remise de médailles dans le village de Hanniyah, dans le sud du Liban, le 1er juillet 2022. (Xinhua/Liu Zongya) 

Il a hautement loué les casques bleus chinois pour leur travail, y compris la dépollution de champs de mines dangereux, le développement de travaux de construction et l'aide médicale. 

Les Casques bleus chinois "ont aidé de nombreuses communautés locales ici, améliorant leurs conditions de vie, fournissant des soins médicaux et renforçant le lien avec elles", a indiqué le général Saenz, ajoutant que cela est "un symbole de (leur) rôle actif dans le maintien de la paix et de la stablité dans le sud du Liban". 

Le chef de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) Aroldo Lazaro Saenz et l'ambassadeur de Chine au Liban Qian Minjian passent en revue les Casques bleus chinois, lors d'une cérémonie de remise de médailles dans le village de Hanniyah, dans le sud du Liban, le 1er juillet 2022.  (Kong Kangyi/Xinhua) 

Le 20e contingent de maintien de la paix chinois, comprenant un détachement du génie multifonctionnel, un détachement du génie de construction et un détachement médical, sert la mission de l'ONU depuis août dernier. Plus de 7.000 soldats chinois ont été déployés au Liban depuis 2006. 

Le Conseil de sécurité de l'ONU a créé la FINUL le 19 mars 1978 afin de surveiller le retrait des forces israéliennes du sud du Liban. Son mandat a été prolongé après la guerre du Liban de 2006. 

Numéro 11 janvier-mars 2022
APN&CCPPC 2022
La Chine agit pour protéger la biodiversité végétale
Chengdu et Montpellier fêtent 40 ans d'amitié
Le legs des JO d'été et d'hiver de Beijing
Liens