Monde

Allocution de Xi Jinping au Dialogue de haut niveau sur le développement mondial
Xinhua | Updated: 2022-06-27 10:46:00

Dans la soirée du 24 juin, le président chinois, Xi Jinping, a présidé le Dialogue de haut niveau sur le développement mondial à Beijing en format virtuel.

Voici le texte intégral du discours de M. Xi lors de la réunion :

BÂTIR UN PARTENARIAT DE HAUTE QUALITÉ

EN VUE D'UNE ÈRE NOUVELLE

DU DÉVELOPPEMENT MONDIAL

-- Allocution de M. Xi Jinping

Président de la République populaire de Chine

au Dialogue de haut niveau sur le développement mondial

Le 24 juin 2022

Chers collègues,

Le développement est un thème éternel de l'humanité. À la fin des années 1960, je travaillais comme paysan dans un petit village du plateau de Lœss. J'ai fait moi-même l'expérience de la dureté du travail agricole et de la rigueur de la vie quotidienne qu'éprouvait la population locale. Son aspiration à une vie meilleure est restée profondément gravée dans ma mémoire. Mais quand je suis retourné dans ce village 50 ans après, j'ai trouvé un village à l'abri du besoin avec les villageois souriant de bonheur.

Comme dit un vieil adage chinois : "On n'apprend l'étiquette que lorsque le grenier est plein, et on ne saurait avoir le sens de l'honneur que lorsqu'on est bien nourri et bien vêtu". Pendant les années passées, je me suis déplacé dans des villes, des bourgs et des villages partout en Chine et j'ai visité beaucoup de pays dans le monde. J'en ai gardé une impression profonde : seul un développement continu permet de répondre à l'aspiration du peuple à une vie meilleure et à la stabilité sociale.

Depuis de longues années, les pays en développement ont déployé des efforts inlassables pour rechercher une voie de développement adaptée à leurs conditions nationales et réaliser le développement économique et social, et obtenu des résultats remarquables. Aujourd'hui, les marchés émergents et les pays en développement représentent déjà la moitié de l'économie mondiale et enregistrent des progrès notables dans les domaines scientifique, technologique, éducatif, social et culturel.

Actuellement, l'épidémie de COVID-19 sape les acquis du développement mondial obtenus au fil des décennies. La mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations unies (Programme 2030) rencontre des obstacles. Le fossé entre le Nord et le Sud continue de se creuser. Et la sécurité alimentaire et la sécurité énergétique sont en crise. Certains pays politisent et marginalisent la question du développement, montent une "petite cour avec de hauts murs", imposent des sanctions maximales et créent la division et la confrontation. Dans le même temps, l'aspiration des peuples du monde à la paix, au développement et à la coopération devient plus ardente, la détermination des marchés émergents et des pays en développement à rechercher l'émergence dans l'unité se raffermit, et les opportunités que génèrent la nouvelle révolution scientifique et technologique et la transformation industrielle aux différents pays s'avèrent plus vastes.

C'est une époque pleine de défis, c'est aussi une époque pleine d'espoir. Nous devons discerner la grande tendance du développement dans le monde, raffermir la confiance et agir dans la solidarité et avec détermination, pour œuvrer au développement mondial et bâtir une dynamique de développement bénéfique pour tous, équilibrée, coordonnée, inclusive et basée sur la coopération gagnant-gagnant et la prospérité commune.

Premièrement, nous devons consolider ensemble le consensus international sur la promotion du développement. Ce n'est que lorsque tous les peuples du monde vivent une vie heureuse que la prospérité sera durable, que la sécurité sera garantie et que les droits de l'homme auront des bases solides. Nous devons placer le développement au cœur de l'agenda international, mettre en œuvre le Programme 2030, et bâtir un consensus politique pour que tous veillent au développement et que tous les pays travaillent ensemble à la coopération.

Deuxièmement, nous devons créer ensemble un environnement international en faveur du développement. Faire du protectionnisme, c'est faire du boomerang. Celui qui monte de petits cercles finira par s'isoler lui-même. Les sanctions maximales nuisent à autrui comme à soi-même. Le découplage et la rupture d'approvisionnement ne sont ni faisables ni durables. Nous devons poursuivre de tout cœur le développement et promouvoir le développement dans la solidarité, afin de construire une économie mondiale ouverte et de bâtir un système et un environnement institutionnel de gouvernance mondiale plus justes et plus équitables.

Troisièmement, nous devons créer ensemble de nouveaux moteurs de développement mondial. L'innovation est la première force motrice du développement. Nous devons favoriser les innovations scientifiques, technologiques et institutionnelles, accélérer le transfert de technologies et le partage de connaissances, promouvoir le développement des industries modernes, combler le fossé numérique et accélérer la transition bas carbone, en vue d'un développement mondial plus fort, plus vert et plus sain.

Quatrièmement, nous devons bâtir ensemble un partenariat pour le développement mondial. Ce n'est que par la coopération que nous pourrons réussir de grandes et bonnes choses de portée à long terme. Les pays développés doivent remplir leurs devoirs et les pays en développement doivent approfondir la coopération. Le Nord et le Sud doivent travailler dans le même sens à bâtir un partenariat pour le développement mondial solidaire, égal, équilibré et inclusif, pour qu'aucun pays ni aucun individu ne soit laissé en arrière. Nous devons soutenir l'ONU pour qu'elle joue le rôle de coordination dans la coopération en matière de développement mondial et encourager les milieux d'affaires, les associations sociales, les médias et les think tanks à y prendre part.

Chers collègues,

La Chine est depuis toujours membre de la grande famille des pays en développement. L'année dernière, j'ai avancé à l'Assemblée générale des Nations unies l'Initiative pour le développement mondial. La Chine prendra des mesures concrètes pour continuer de soutenir le Programme 2030.

-- La Chine allouera davantage de ressources pour la coopération en matière de développement mondial. Nous transformerons le Fonds d'aide pour la coopération Sud-Sud en un fonds pour le développement mondial et la coopération Sud-Sud et y apporterons un milliard de dollars US supplémentaires en plus des trois milliards de dollars déjà engagés. Nous accroîtrons également nos contributions au Fonds Chine-ONU pour la paix et le développement. Ces efforts apporteront un plus grand soutien à la coopération dans le cadre de l'Initiative pour le développement mondial.

-- La Chine travaillera avec toutes les parties à faire progresser la coopération dans les domaines prioritaires et à mobiliser les ressources en matière de développement pour approfondir la coopération mondiale sur la lutte contre la pauvreté, renforcer les capacités de production et d'approvisionnement alimentaires et promouvoir les partenariats sur les énergies propres ; pour favoriser l'innovation, la R&D et la production conjointe des vaccins ; pour promouvoir la protection et l'utilisation durable des écosystèmes terrestre et marin ; pour renforcer la citoyenneté et les compétences numériques du public, accélérer la transformation et la montée en gamme industrielles et favoriser l'interconnexion à l'ère numérique, de sorte à apporter une nouvelle impulsion au développement de tous les pays.

-- La Chine mettra en place une plateforme internationale d'échanges de connaissances et d'expériences sur le développement, un centre de promotion du développement mondial et un réseau de savoirs sur le développement mondial, en vue de développer des échanges d'expériences en matière de gouvernance et de promouvoir l'apprentissage et l'inspiration mutuels. Nous organiserons un forum mondial sur le développement des jeunes et prendrons part au lancement d'un plan d'action mondial pour le développement des jeunes, afin de rassembler autant que possible les forces pour la mise en œuvre du Programme 2030.

Comme dit un adage chinois : "Unis dans la même volonté, nous pouvons accomplir tout ce que nous voulons". Raffermissons la confiance, avançons main dans la main dans la bonne direction de la construction d'un partenariat de haute qualité et ouvrons ensemble une ère nouvelle de prospérité et de développement.

Je vous remercie.  

Numéro 11 janvier-mars 2022
APN&CCPPC 2022
La Chine agit pour protéger la biodiversité végétale
Chengdu et Montpellier fêtent 40 ans d'amitié
Le legs des JO d'été et d'hiver de Beijing
Liens