Chine-France

Trois compagnies aériennes chinoises annoncent l'achat de près de 300 avions Airbus
French.china.org.cn | Updated: 2022-07-04 11:20:00

Trois compagnies aériennes publiques chinoises -China Southern, Air China et China Eastern- ont annoncé le 1er juillet la signature d’un accord avec l’avionneur européen Airbus, dont le siège est en France, portant sur l'achat de 292 avions d'une valeur totale d'environ 37 milliards de dollars.

C'est la deuxième fois que la Chine signe un accord aussi important depuis que les dirigeants chinois se sont rendus en Europe en mars 2019, lorsqu'Airbus avait alors conclu un accord d'une valeur de plusieurs dizaines de milliards de dollars pour vendre 300 avions à la Chine. Selon des observateurs chinois, cette vente montre que les liens économiques et commerciaux entre la Chine et l'Europe restent étroits et sont mutuellement bénéfiques.

China Southern Airlines a déclaré avoir signé un accord pour 96 avions A320NEO d'une valeur totale d'environ 12,25 milliards de dollars. Quelques heures plus tard, c’est la compagnie nationale Air China qui a annoncé un accord pour 96 avions A320NEO d'une valeur d'environ 12,21 milliards de dollars, avant que China Eastern Airlines annonce enfin un accord pour 100 avions A320NEO pour le prix d'environ 12,79 milliards de dollars.

Les transporteurs ont souligné que les nouveaux appareils, qui devraient être livrés à partir de 2024, contribueront à augmenter leurs capacités de vol et à répondre aux besoins de renouvellement à mesure que des avions plus anciens seront retirés du service. Selon China Southern, ces avions permettront d’augmenter la capacité de vol du groupe de 13%, Air China notant pour sa part que l'accord contribuera à augmenter les siennes de 10,4%.

« C'est la libération d'années de demande refoulée », a commenté le 1er juillet Qi Qi, observateur du marché, dans les colonnes du Global Times, ajoutant que ce gros achat illustre le potentiel du marché chinois ainsi que la confiance des compagnies aériennes dans la reprise du marché de l'aviation en Chine. Toutefois, à noté Lin Zhijie, un autre observateur du marché, bien que les avions seront livrés d'ici quatre à cinq ans, leur nombre sera à peine suffisant pour répondre à la demande.

C'est une décision nécessaire étant donné le marché colossal de l'aviation civile en Chine, a de son côté déclaré le 1er juillet Cui Hongjian, directeur du département des études européennes de l'Institut chinois des études internationales, rappelant par ailleurs que l’économie européenne a été durement touchée par la pandémie de COVID-19 et le conflit en cours entre la Russie et l'Ukraine. La commande représente donc une bonne nouvelle, a-t-il affirmé, ajoutant que la Chine et l'Europe ont formé une bonne base de coopération dans l'industrie de l'aviation civile.

En mai de cette année, les hauts dirigeants chinois et français ont eu une conversation téléphonique pour discuter de la coopération dans les domaines traditionnels, et les deux parties sont alors convenues de renforcer les échanges dans les domaines de l'énergie nucléaire, de l'aérospatiale, de l'intelligence artificielle et de l'énergie propre.

Boeing, le principal concurrent d'Airbus, a récemment eu du mal à remporter une grosse commande de la part de la Chine. Le dernier grand accord remonte à novembre 2017, quand la Chine avait signé un accord d'achat avec Boeing pour 300 avions. La signature avait eu lieu à l’occasion d’une visite du président américain Donald Trump en Chine, et la valeur de la commande s'élevait à plus de 37 milliards de dollars.

Depuis lors, les relations sino-américaines se sont compliquées et le marché a également perdu confiance en Boeing à la suite de plusieurs accidents mortels. Son best-seller B737 MAX n'a jusqu'à présent pas été remis en service en Chine et n'a pas reçu de nouvelles commandes. Il y a eu quelques petites commandes, comme en mai 2022, lorsque China Eastern a annoncé qu'elle mettrait en service 38 avions, dont 4 Boeing 787.

Airbus pour sa part a déclaré le 1er juillet au Global Times qu'il détenait désormais une part de marché en Chine de 53%. En 1995, elle n'était que de 9%.

Selon M. Cui, si le marché chinois de l'aviation civile reste ouvert et que la coopération entre les compagnies aériennes chinoises et Boeing et Airbus est restée généralement équilibrée jusqu'à présent, il convient toutefois de souligner que les accidents d'avion dévastateurs impliquant des avions B737 ont très fortement ébranlé la confiance du marché envers l’avionneur américain.

Boeing et Airbus, les deux plus grands géants mondiaux de la fabrication d’avions, ont respectivement publié leurs chiffres de livraison d'avions en 2021.

Airbus a livré un total de 611 avions commerciaux à 88 clients l'année dernière, soit une augmentation de 8% par rapport à 2020, maintenant sa position de premier constructeur aéronautique mondial pour la troisième année consécutive. Boeing quant à lui a livré 340 avions, soit un peu plus de la moitié d'Airbus, mais a également enregistré une augmentation significative par rapport à 2020, en hausse de 117% d’une année sur l’autre.

Avec la levée progressive de l'interdiction de vol du 737MAX dans le monde, les livraisons de la série 737 ont considérablement rebondi, mais le Boeing 787 Dreamliner a également été touché par des problèmes de fabrication et des livraisons retardées.

Numéro 11 janvier-mars 2022
APN&CCPPC 2022
La Chine agit pour protéger la biodiversité végétale
Chengdu et Montpellier fêtent 40 ans d'amitié
Le legs des JO d'été et d'hiver de Beijing
Liens